Legardinier Gilles

Gilles Legardinier, Et soudain tout change

4ème de couv’

thPour sa dernière année de lycée, Camille a enfin la chance d’avoir ses meilleurs amis dans sa classe. Avec sa complice de toujours, Léa, avec Axel, Léo, Marie et leur joyeuse bande, la jeune fille découvre ce qui fait la vie.

A quelques mois du bac, tous se demandent encore quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent qu’avant l’été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie… Du meilleur au pire, avec l’énergie délirante et l’intensité de leur âge, entre espoirs démesurés, convictions et doutes, ils vont expérimenter, partager et se battre. Il faut souvent traverser le pire pour vivre le meilleur…

Avec cette nouvelle aventure, Gilles signe un roman comme il en a le secret et qui, entre éclats de rire et émotions, nous ramène là où tout commence vraiment. Cette histoire est aussi la nôtre. Bienvenue dans ce que nous partageons de plus beau et qui ne meurt jamais.

 

L’auteur

Gilles Legardinier s’est toujours passionné pour la transmission de l’émotion. Dès l’âge de 15 ans, il décroche des stages et thCA6QXPR9travaille sur les plateaux de cinéma anglais et américains où il deviendra pyrotechnicien. Il s’oriente ensuite vers la conception et la production et réalise des films publicitaires, des bandes-annonces et des documentaires sur les coulisses de grands films. Il se consacre aujourd’hui à la communication écrite pour le cinéma et aux scénarios.
Parallèlement, il a publié de nombreuses adaptations à succès mais surtout quelques œuvres très remarquées dont « Le Sceau des Maîtres » et « Le Dernier Géant » en littérature jeunesse. Son dernier roman, « L’Exil des Anges », un thriller associant une intrigue résolument originale à une émotion rare, a été plébiscité et primé.

Lien vers le site de Gilles

 

Mon avis

5 ETOILES

Paris, 2010

– Bonjour docteur.

               -Bonjour Mr Legardinier, prêt pour votre première séance ?

– Oui, mais je ne sais pas si vous pourrez m’aider…je crois que je suis schizophrène…

               – Alors vous avez frappé à la bonne porte…qu’est ce qui vous amené à cette conclusion ?

-He bien, je ne sais plus vraiment qui je suis ! J’ai plusieurs personnalités en moi. Tout d’abord il y a un vieil anglais, Andrew, un chef d’entreprise qui décide de se reconvertir, en majordome de surcroît ! Ne me demandez pas pourquoi je ne sais pas ! Je n’ai aucune envie d’arriver à l’âge de la retraite…On peut allumer la lumière? Il fait déjà nuit et j’ai un peu froid.

               – »N’oubliez jamais qu’un adulte n’est qu’un enfant qui a vieilli…Quand on est jeune, on a peur de ce qui commence. Quand on est vieux, on a peur de ce qui risque de finir. »

-Ensuite, et c’est ce qui commence à être très étonnant : il y a une jeune femme, Julie. Elle est complètement cramée, elle me fait faire des trucs dingues ! J’ai eu la main coincée dans une boite aux lettres à cause d’elle , j’ai même porté un bonnet péruvien ! Un grand moment de solitude…

               – »Une des sept vérités fondamentales qui commandent l’univers: le bonnet péruvien ne va a personne ….Je ne sais pas si c’est la forme, la matière ou la couleur mais franchement, je comprends que ça énerve les lamas et qu’ils crachent sur des innocents ! Mais ce qui vaut la peine d’être vécu vous met forcément en danger. » Poursuivez…

-Tiens, votre chat dort dans une casserole, c’est normal ? Bref…La dernière de mes personnalités est une adolescente, Camille. Une ado ! Et encore une fille ! Dites moi que je rêve…Bon d’accord, elle est moins givrée que Julie mais elle a une bande de potes prêts à tout. Elle a le cœur sur la main, une vraie gentille. C’est dangereux quand on croise quelques « non-pensants en surpoids »…

               – »Il existe deux sortes de gentils dans la vie, ceux qui le sont parce qu’ils n’ont pas les moyens d’être méchants, et ceux qui le sont parce qu’ils le décident. » Je vous situe dans la deuxième catégorie sans hésitation.

-Sans doute mais je ne sais plus où j’en suis… »Si les doutes et les angoissent se vendaient, je serais milliardaire. » Demain j’arrête!

               -Vous savez Mr Legardinier, « on vit, on meurt, les gens pleurent, et après ils se demandent ce qu’ils vont manger…les rêves font avancer et grandissent avec vous. Ils vous élèvent. »

Vous ne faites qu’être une des personnes les plus empathiques que j’ai rencontrée. Vous savez vous glisser dans la peau d’un vieil homme ou d’une jeune fille et à chaque fois, vous réussissez à délivrer un message d’amour et de tolérance, de véritables leçons de vie, des anti- dépresseurs ! Je vais finir au chômage par votre faute !

Voilà le seul remède que je vais vous prescrire Mr Legardinier et soudain tout changera : Écrivez des livres, racontez vos histoires, donnez un peu de cette folie et de cette bonté que vous avez en vous. Je suis sûr que ça marchera…

Ma chronique de : Demain j’arrête

 

Humeur musicale

 

 

Publicités

11 réponses »

  1. Oh, j’ai lu ton billet sur Babelio, ce matin ! Et le revoilà… c’est présenté d’une manière originale, avec les citations et tout et tout, bref, intrigant pour celui qui ne l’a pas lu et qui va soit l’acheter et le lire, soit prévenir l’asile pour toi.

    Heu, comment tu as de la neige sur ton blog, toi ?? J’ai pas de neige, moi… ouinn!

      • C’est fou le nombre de truc qu’on fait en informatique et dont ensuite, on ne sait plus commet on a fait… 🙄

        ça m’arrive aussi et je suis contente de voir que je ne suis pas la seule 😀

  2. Et Nath, J’ai vu de la neige tomber sur ton blog.
    C’est grave docteur ?
    Non sans dec., bien vue cette chronique, j’adhère.

  3. eheheh c’est brillant de présenter les choses de cette façon, qui plus est avec des citations de l’auteur 😉
    Ton billet est totalement en phase avec le propos de l’auteur : toi aussi tu m’as bien fait rigoler 😉

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s