King Stephen

Stephen King, Nuit noire, étoiles mortes

9782226239938Les recueils de nouvelles de Stephen King sont toujours attendus avec impatience et fébrilité et malgré le retard que j’ai pu avoir pour lire cette nouvelle collection de pépites, c’est avec gourmandise que je me suis délectée de ces quatre longues novellas.

Réconciliée avec le grand King depuis 22/11/63 et un tantinet déçue par son précédent recueil « Juste avant le crépuscule », je savais de source sûre que ce dernier opus annonçait le grand retour du maître es nouvelles et quel maître !

Quatre nouvelles, quatre histoires d’humains ordinaires plongés dans des situations extraordinaires ( dixit SK himself dans sa postface ), quatre récits sombres, voir très sombre pour « 1922 » notamment. Quatre visions différentes de l’expiation, quatre versions radicalement opposées dans les situations, les caractères, les périodes mais toutes tournant autour d’un même thème, toutes traitant de vengeance et de culpabilité.

Les amateurs du King à la sauce fantastique seront sans doute déçus car ce n’est pas le style choisi pour ces petits chefs d’œuvre. Le côté surnaturel n’est pas prédominant voire même complètement absent dans « Grand chauffeur » et « Bon ménage » mais SK a déjà prouvé à maintes reprises qu’il excellait également sans extraterrestres envahissants, pouvoirs surnaturels ou clown assassin ( ceci-dit un petit clin d’œil à Gripsou est glissé dans « Extension claire » ).

On se rend clairement compte de la maturité acquise par l’auteur dans ces textes, des questions qu’il se pose sur le genre humain et des réponses qu’il tente d’y apporter. Les êtres crées par sa plume sont d’une telle banalité que chacun d’entre nous pourrait les remplacer. Leurs faiblesses, leurs peurs, leur lâcheté et parfois même leur courage se font nôtre à chaque page tournée. Un des talents de King se situe là : avoir ce pouvoir de jouer avec ses lecteurs, pauvres marionnettes que nous sommes.

Bonus intéressant dans l’édition Poche : une cinquième nouvelle, différente dans sa thématique de fond mais extrêmement touchante et teintée de folie.

Stephen King prouve à nouveau qu’il est un des plus grands écrivains contemporains et que son imagination n’a aucunes limites, si ce n’est celles qu’il se fixe !

sans-titre

5 ETOILES

Humeur musicale

Le maître des marionnettes….ou ce que Stephen King fait de nous….

4ème de couv’

Ne cherchez jamais à connaitre cet Autre qui sommeille en vous…

stephen-king

Stephen King

Dans la lignée de « Différentes Saisons », un King démoniaque où les mariages se disloquent sous le poids de secrets plus noirs que les ténèbres, où l’avidité et la culpabilité distillent goutte à goutte leur venin, où la seule certitude est que le pire reste encore à venir.

« Quatre nouvelles puissantes et, chacune dans son genre, profondément dérangeantes. » Neil Gaiman

Publicités

12 réponses »

  1. Je crois que je connais ta source sûre: il a commenté juste avant moi, non ? 😉 Je suis fan de Stefen King et je suis tellement contente de ne pas avoir tout lu de lui. Il me reste comme ça de bons moments à passer ! Celui-ci sera parfait pour de prochaines vacances ! Merci…

  2. vin diou, c’est déjà l’hiver chez toi !! ta vu ca comme il neige? 😉 Stephen King reste incontournable même si je suis d’accord avec toi, parfois il peut decevoir un peu, mais quand il nous sort du bon, alors c’est du très bon. Je n’ai pas encore lu celui ci ni 22/11/63 que je me suis enfin procuré, mais pendant ces vacances il se pourrait bien que je m’y attaque !!! Bel article en tout cas, comme d’habitude ceci dit ! bisou 🙂

  3. Bon bah en lisant on article je me rend compte que je me souviens pas très bien des nouvelles de ce recueil, je vais peut être me le refaire quand j’aurais fini celui sur lequel je suis actuellement.

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s