Ledun Marin

Marin Ledun, Les visages écrasés

Résumé

th1Carole Mathieu est médecin du travail à Valence. Elle s’occupe particulièrement des employés d’une plate-forme téléphonique. Exerçant    depuis des années, elle ne peut que constater la dégradation inéluctable de leurs conditions de travail et l’augmentation parallèle de leur mal-être. Face à ces dépressions et autres suicides et    surtout, face à l’inertie et au déni des dirigeants, pourtant maintes fois alertés, elle décide d’agir. Vincent Fournier est un employé au bout du rouleau, qui a déjà essayé de mettre fin à ses    jours. Lorsque le Dr Mathieu se rend compte que malgré les médicaments et tout ce qu’elle a fait pour le guérir, il va de moins en moins bien, elle décide d’abréger ses souffrances de manière…    radicale.

 

L’auteur

Né en 1975, Marin Ledun est romancier. Il a déjà publié une dizaine deth romans noirs, dont Dans le ventre des mères, Les visages écrasés (Trophée 813 du roman français 2011 ; Grand Prix du roman noir 2012 du Festival International du film policier de Beaune) et La Guerre des Vanités (Prix Mystère de la critique 2011), traduits dans de nombreux pays (Espagne, Russie, Italie, Brésil…), et écrit des pièces radiophoniques pour France Culture. Docteur en sciences de l’information et de la communication et non sociologue du travail comme on le lit souvent, il est également l’auteur de trois essais, La Démocratie assistée par ordinateur, Pendant qu’ils comptent les morts (co-écrit avec Brigitte Font le Bret et Bernard Floris) et La vie marchandise (co-écrit avec Bernard Floris). Ses romans, souvent noirs, évoquent la crise contemporaine et ses conséquences sociales. Il est considéré comme l’une des voies les plus prometteuses du polar français.

Source Wikipédia

Mon avis

et ceux des autres: Hannibal le lecteur

couple-livreAvec ce roman, Marin Ledun donne naissance à un thriller social sans concession, véritable dénonciation de la vie d’une entreprise, des dieux Objectifs et Profits au détriment du bien être des salariés.

Carole Mathieu est médecin du travail sur une plate forme téléphonique. Elle passe ses journées à panser les plaies des âmes de ses patients, à écouter leur détresse, leur désespoir face à un management de plus en plus coercitif et exigeant. Suicides, viols, dépressions et burn-out défilent dans son cabinet et Carole absorbe les vies de ses patients comme elle absorbe antidépresseurs, amphétamines et somnifères…

Son empathie lui fait perdre pied et face à Vincent Fournier qui lui fait part de son envie de mourir, elle ne voit plus qu’une solution : l’aider à le faire…Pour prouver la lâcheté des autres, pour dénoncer ce monde sans pitié que peut devenir celui du travail.

La descente aux enfers de Carole met le doigt sur le postulat que tous les acteurs d’une entreprise, du simple employé aux managers, en passant par le médecin du travail, peut subir pression et stress. Que nul n’est à l’abri et que, à situation extrême, nous sommes potentiellement tous capables de réactions démesurées, sous condition que nos limites soient atteintes et dépassées.

Marin Ledun a travaillé plusieurs années chez France Télécom, ce qui explique beaucoup de choses et nous rappelle les tristes événements qui y ont eu lieu.

Un très bon roman.

Ma note : 8/10

Récompenses:

 » Trophée 813  » 2011

 » Grand Prix du roman noir du Festival de Beaune  » 2011

 » Prix des lecteurs du Festival de Polar de Villeneuve-lès-Avignon 2012,

Lien vers le site de Marin Ledun

 

 

 

 

Publicités

3 réponses »

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s