Grimwood Ken

Ken Grimwood, Replay

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4ème de couv’

replayindexEn ce 18 octobre 1988, Jeff Winston se trouve dans son bureau new-yorkais, et écoute sa femme lui répéter au téléphone : « Il nous faut, il nous faut… » Il leur faudrait, bien sûr, un enfant, une maison plus confortable. Mais surtout parler. A coeur ouvert. Sur ce, Jeff meurt d’une crise cardiaque. Il se réveille en 1963, à l’âge de dix-huit ans, dans son ancienne chambre d’université. Va-t-il connaître le même avenir ? Non, car ses souvenirs sont intacts. Il sait qui va gagner le prochain Derby, et ce qu’il en sera d’IBM et d’Apple… De quoi devenir l’homme le plus puissant du monde, jusqu’à… sa deuxième mort, et qu’une troisième, puis une quatrième vie commencent…

 

Humeur musicale

Pour mon ami qui m’a fait découvrir cette pépite:

 

Mon avis

5 ETOILES

Il y a une chose en laquelle je crois, c’est qu’un simple battement d’ailes d’un papillon peut déclencher une tornade àth2 l’autre bout du monde, que le plus infime de nos actes influe non seulement sur notre vie, mais aussi sur celle des autres.

Il y a une chose dont je rêve, c’est de pouvoir recommencer ma vie, prendre un chemin différent, histoire de voir où il me mène, histoire de voir si les choix qui ont été faits étaient les meilleurs.

Il y a une chose qui m’effraie, c’est de partir en ayant la certitude que la vie n’est pas un film, qu’il ne suffit pas d’appuyer sur la touche « replay » pour la recommencer encore et encore, dans des variantes différentes, et pourtant…

…Pourtant il y a ce roman qui pourrait faire croire, l’espace d’un instant, que tout est possible. Que cette vie que nous construisons pierre après pierre recommencera et que le destin n’existe que grâce à un simple battement d’ailes…

…Que ce battement pourrait être un roman, prêté par un ami. Un récit vieux de 26 ans qui n’aurait pas eu le même impact sur moi en 1988, mes 18 ans de l’époque ne souffrant encore d’aucune nostalgie ni d’aucun regret…

…Des regrets sur un mot « Fin » arrivé trop tôt et sur un auteur peu prolifique et disparu de la même façon que son personnage…

…Des personnages qui pourraient être moi, qui pourraient être vous. Une histoire d’amour intemporelle, entre deux âmes se trouvant, se fuyant, se réunissant coûte que coûte. Un texte si exaltant que l’idée de mourir plusieurs fois pour vivre de telles émotions en deviendrait une évidence…

…L’évidence d’avoir lu un merveilleux roman mêlant tout à la fois science fiction, romance, aventure….et rêve…

…Rêve d’être une plus belle personne, d’améliorer le monde grâce à nos actes, de vivre intensément cette vie si unique et de lire des romans comme celui-ci, encore et encore.

 

 

Advertisements

22 réponses »

  1. Bon…premièrement, ce livre a rejoint ma pal sous la menace de mon TontonDivan!!! Deuxio, je suis contente qu’il soit dans ma Pal!! Tertio, ta chronique transpire d’émotions et me donne de fortes sensations donc…je suis encore plus contente qu’il soit dans ma Pal même si les menaces de TontonDivan étaient effrayantes ahahahahahha

    • Je peux me mettre aux menaces aussi s’il le faut! Impossible de passer à côté de ce livre et tu n’as aucune excuse puisque tu l’as déjà! allez hop ! Tu vas le lire vite fait sinon je me fâche !

  2. Comme je suis d’accord avec tout ça ! C’est amusant, car moi, j’avais 18 ans quand je l’ai lu il y a plus de 20 ans. Et il m’a vraiment touché par toutes ces interrogations. Et je crois, que tout au long de ces années qui ont suivi, il m’a accompagné en trame de fond. Mais ne vous inquiétez pas, je vais m’arrêter là ! Pas de philosophie de bas étages aujourd’hui !!

  3. Héhéhé, je l’ai acheté déjà, devinez sur les bons conseils de qui ??? Oui, Yvan, c’est de toi que je cause, vil tentateur diabolique ! 😀

    Je vois que la blogo est unanime… 😉

  4. Un magnifique roman ! Comme je le disais à Yvan, c’est même un des tout premiers que j’avais chroniqué sur mon premier blog ! J’ai eu beau cherché la faille dans ce bouquin, le petit truc qui fait dérailler la belle mécanique du scénario, et je n’avais pas trouvé ! dire que l’auteur a admirablement construit cette oeuvre remarquable !

  5. Pffff…
    Que d’émotions à la lecture de ta chronique de ce bijou inoubliable ! Tu n’as pas égal pour dégager autant d’émotions dans un avis et arriver à parler autant du livre que de ce que tu ressens.
    Sincèrement et objectivement, c’est juste magnifique, m a g n i f i q u e.
    Le morceau de musique va très bien avec ! 😉

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s