Thilliez Franck

Franck Thilliez, AtomKa

Résumé

ftimagesLucie Henebelle  et Franck Sharko, policiers dans la fameuse section criminelle du 36, Quai des Orfèvres, tentent de se remettre d’un drame qui a failli les séparer. Ils essaient de faire un enfant, en vain. Et à quelques jours de Noël, ce qui les attend est loin d’être l’’annonce d’’un heureux événement. À l’’heure où tout le monde rentre se réchauffer, le froid, la mort et les souvenirs maudits guettent.
Une affaire d’envergure démarre alors. Christophe Gamblin, journaliste de faits divers, est retrouvé mort de froid, enfermé dans son congélateur. Sa collègue et amie a disparu, alors qu’elle enquêtait sur un gros dossier dont personne ne connaît le contenu. Sa seule trace est son identité griffonnée sur un papier, détenue par un enfant errant, très malade, aux organes déjà vieillissants. En parallèle, une ancienne affaire de femmes enlevées refait surface : des victimes jetées vivantes mais inconscientes dans des lacs quasi gelés, et secourues in extremis par des coups de fil mystérieux à la police.

Tandis que l’enquête s’accélère, Sharko est confronté à de vieux démons. Une ombre évolue dans son sillage, jouant avec lui de manière dangereuse, et semblant particulièrement lui en vouloir. Un duel secret et cruel s’engage alors, détruisant le flic à petit feu.

L’auteur

Né en 1973 à Annecy, Franck Thilliez, ingénieur en nouvelles technologie vitftsans-titre actuellement dans le Pas-de-Calais. Son premier roman Train d’enfer pour Ange rouge a été nommé au Prix SNCF du polar français 2004. Il est également l’auteur de La Chambre des morts, Deuils de miel, La Forêt des ombres, La Mémoire fantôme, L’Anneau de Moebius et Fractures. Le succès rencontré depuis La Chambre des morts lui a permis de cesser son travail d’informaticien à Sollac Dunkerque pour se consacrer exclusivement à son tout nouveau roman Syndrome E, sorti en octobre 2010, est le premier volume d’un diptyque consacré à la violence, bientôt suivi par Gataca, sorti en avril 2011.

Grand passionné de thriller à l’instar de 8 mm de Joel Schumacher où l’on retrouve dans ses romans quelques clins d’œil.

La Chambre des morts est adapté au cinéma en 2007 par Alfred Lot. La Forêt des ombres est en cours d’adaptation cinématographique par Julien Leclercq.

Franck Thilliez est membre du collectif d’artistes La Ligue de l’Imaginaire.

sans-titre

Mon avis

et ceux des autres: Thriller maniac

imagesCAP71UOECela faisait plusieurs semaines que j’attendais le moment idéal pour attaquer « mon Thilliez » . On ne dérange pas une fan en pleine lecture! Vacances, coin du feu ( ou plutôt du radiateur) et me voila prête à finir l’année en beauté! Et, moments de grâce totale, voilà encore un roman dont on ne sort pas indemne.

Atomka, c’est le petit surnom donné à la centrale de Tchernobyl selon un des personnages du livre et c’est là, dans le coeur de ce no man’s land que Franck Thilliez a décidé de planter le décor de son dernier roman. Les premières pages se déroulent comme dans un film. 1986, le réacteur de Tchernobyl vient d’exploser et AndreÏ, chimiste, réussit à s’infiltrer dans la centrale pour y voler de mystérieux documents. Complètement irradié, il réussit malgré tout à fuir vers la France.

26 ans plus tard,retour de Sharko et Hennebelle, nos deux flics torturés, cabossés par la vie et les deuils, réunis par ces derniers. Après les meurtres des filles de Lucie, ils tentent tous deux, tant bien que mal, de reconstruire une vie de famille. Tour de force de Thillez: malgré le passé dramatique de ses deux héros, on ne sombre à aucun moment dans le pathos. Il a réussi à donner naissances à ces deux personnages très attachants, à leur faire subir mille outrages sans jamais les rendre pathétiques. Cela force le respect!

Retour à l’intrigue: Prenez Christophe Gamblin, un journaliste, retrouvé mort et transformé en Mr Freeze dans son propre congélateur alors que son amie et collègue Valérie Dupres, a disparu sans que personne ne sache sur quoi elle enquêtait.  Rajoutez un petit garçon très malade retrouvé errant avec le nom de cette journaliste dans la  poche. Assaisonnez avec une intrigue parallèle: un tueur traquant Sharko dans un jeu de piste sanglant en se servant de son lourd passé  Mélangez bien le tout et vous obtenez un thriller à la sauce scientifique, dense,passionnant, extrèmement bien documenté comme d’habitude. Dévorez le sans honte mais sachez déguster chaque bouchée car l’arrière goût qu’il vous laissera sera celui du : Déjà fini??? Encore !!

Du très bon, du lourd, du qui fait tout oublier quand on s’y plonge. Du coup de coeur évidemment !

Ma note : 10/10

Lien vers le site officiel de Franck Thilliez

Advertisements

1 réponse »

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s