Caillot Gilles

Gilles Caillot, L’apparence de la chair

Résumé

 

l_apparence_de_la_chairPour le capitaine de police Sylvie Branetti, la vie s’est arrêtée il y a quinze ans, lorsque le tueur qu’elle poursuivait a enlevé sa fille Lila avant de disparaître.
Après un passage obligé en hôpital psychiatrique et des séances régulières de psychothérapie et d’hypnose, elle se raccroche à un seul objectif: savoir ce qui est arrivé à Lila. La découverte d’un cadavre mutilé, arborant la même signature que celle du monstre qu’elle a croisé par le passé, la propulse à nouveau dans l’horreur. Mais elle a cette fois une espérance: connaître enfin la vérité.
Accompagnée de Paul Bénito, son ancien amant, elle veut suivre avec acharnement les traces laissées par le bourreau et mène une enquête aux confins de la réalité, un parcours peuplé de rêves étranges qui la submergent de plus en plus. Où cela pourra-t-il finir? Et si tout n’était qu’apparence? Bienvenue dans le chaos.

L’auteur

Né(e) à : Lyon ,  1967

  Né en 1967 à Lyon il a toujours été un grand passionné de littérature fantastique et de romans noirs. Il a connu ses premiersimagesCAG0H41D émois littéraires en lisant des auteurs tels que Stephen King, Jack Vance, Jean-Christophe Grangé et plus récemment Maxime Chattam. Consultant dans les technologies de l’information, rien ne le destinait à devenir un auteur de romans policiers
Source: Babelio
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Mon avis

Et ceux des autres: Lirecrire

J’avais lu tout un tas de bonnes critiques sur Gilles Caillot et j’avais plutôt hâte de découvrir son univers. Chose faite avec ce roman dans lequel je me suis plongée avec avidité tant j’étais curieuse de cette nouvelle rencontre.

Premier bon point et pas des moindres:  une éloge de Franck Thilliez en couverture! Bluffant, nous annonce ce bon Francky… He bien allons voir si la rose…

Démarrage percutant: Sylvie, capitaine de police a perdu sa fille 15 ans auparavant. Enlevée par un tueur psychopathe au doux surnom de « tanneur », le corps de Lila, 6 ans au moment des faits, n’a jamais été retrouvé et Sylvie, d’hôpital psychiatrique en psychiatre perd pied avec la réalité. Suivie depuis de nombreuses années par le même médecin, elle tente des séances d’hypnose qui la plonge petit à petit dans une réalité alternative peuplée de cauchemars. Aidée de son collègue et amant Paul, Sylvie reprend l’enquête car de nouveaux meurtres similaires ont lieu. Le « Tanneur » est revenu et à priori il n’est pas seul…

Un fil conducteur classique: Une mère qui cherche sa fille qui a été enlevée par un tueur qui fait son come back sanglant.

C’est dans la narration que tout devient original et surprenant. De chapitres en chapitres, Sylvie croit qu’elle devient folle et le lecteur abonde dans son sens. Et puis non, peut être ne l’est-elle pas tant que ça…Gilles Caillot a réussit à me déstabiliser au fil de ma lecture. Plus moyen de savoir où j’en étais, j’étais bluffée!

Et pourtant…. malgré une très bonne histoire et une fin étonnante, il manque quelque chose. Peut-être une atmosphère, peut-être une ambiance, j’ai du mal à définir ce que je n’y ai pas trouvé…ce qui ne m’enpêchera pas de le conseiller même si ce n’est pas un coup de coeur.

Ma note : 7/10

 

Lien vers le blog de Gilles Caillot

Publicités

3 réponses »

    • je le relirai sûrement un jour aussi. C’est pour le moment le seul roman de Gilles Caillot que j’ai lu mais j’ai vraiment envie de découvrir ses autres oeuvres !

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s