Botti Laurent

Laurent Botti, Fatale lumière

Résumé

Une femme est assassinée en direct sur le web et un inspecteur en plein sevrage alcoolique est chargé de l’enquête… c’est le quotidien de toutes les métropoles du monde.
Mais c’est à Navity que ça se passe. Et Navity n’est pas n’importe quelle ville. C’est la nouvelle Hollywood : une cité brillante, fascinante et maléfique. Le nouvel empire de la création des rêves depuis que le Big One a détruit Los Angeles. Le tremblement de terre a permis à une nouvelle génération d’accéder au firmament, mais l’ancienne est toujours là, tapie dans l’ombre et prête à prendre sa revanche.
Ce n’est qu’une question de temps…

Ce temps qui manque à l’inspecteur Wode pour dénouer les fils d’un écheveau diabolique.
Les démons du passé n’avaient pas disparu. Ils attendaient juste leur heure.

  

L’auteur

Laurent Botti, de son vrai nom Laurent Talnot, a passé son enfance en France, son pays natal, et au Maroc, où vit son grand-père peintre, poursuivant des études de droit, puis de journalisme.

Après de nombreux travaux dans la presse et l’édition, ce grand amateur de cinéma et de littérature américaine – Stephen King, Tom Wolfe, Steinbeck…, décide de se lancer à son tour dans l’écriture avec un premier roman : Pleine Brume, qui paraît en 1998 et rencontre déjà un bel accueil en librairie.

Trois ans plus tard, délaissant l’atmosphère gothique de ce premier livre pour une ambiance beaucoup plus contemporaine, il publie son second thriller en 2001 : La Nuit du Verseau, qui confirme largement – plus de 300 000 exemplaires vendus –, son succès auprès du public.

En 2005, avec Fatale Lumière, Laurent Botti démontre une fois de plus l’originalité de son talent et continue de bâtir une œuvre dense et exigeante.

En 2007, Laurent Botti revient avec un thriller original et surprenant, à l’atmosphère Kingienne, Un jour, des choses terribles….
Source Babelio

Mon avis

L’Austalie, vers 2030…

Après LE tremblement de terre, le Big One, qui a ravagé la Californie et Hollywood et fait des millions de morts, les stars qui ont survécues émigrent en Australie et bâtissent Navity, le nouvel eldorado du cinéma.
Dinah Gaylor, actrice autrefois adulée, voit, non sans amertume, son fils Chris devenir LA star bankable du moment.
Iris, la femme de Chris, a préféré faire carrière au théâtre afin de ne pas entrer en compétition avec son mari.
Une nuit, Julia, la soeur d’Iris, disparaît mystérieusement en laissant son petit garçon seul.
Voilà le départ d’un roman qui nous plonge avec brio dans le stars system!
Meurtres en direct sur internet, stars menacées, le capitaine Wode, ancien rugbyman de haut niveau et alcoolique en plein sevrage ( encore un flic torturé mais on aime ça non ? ), mène l’enquête qui nous dirige dans les milieux malsains des clubs échangistes très « sélects ».
Un monde futuriste et artificiel où la vie de chacun est régie par son Iam, un visiophone portable ( ça ne vous rappelle rien ?….) , la jeunesse et la beauté.
Pas si futuriste que ça…
Une ode au cinéma mais aussi une mise en garde contre ce star system, capable d’engendrer des monstres et cette addiction numérique qui nous gagne !
Des enquêtes menées en parallèle et qui finissent par se rejoindre, des personnages profonds, charismatiques et mystérieux , Nicole Kidman en « guest star australienne » et de nombreux hommages nostalgiques à des célébrités du 7ème art.
800 pages qui coulent toutes seules.
Bref, j’ai beaucoup aimé et je l’ai dévoré en un week end !

Ma note : 9/10

Publicités

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s