Kava Alex

Alex Kava, Sang froid

RÉSUMÉ
Panique à Platte City, Nebraska. Un petit garçon de dix ans vient d’être découvert, marqué par d’étranges stigmates. Près du corps sans vie, quelques indices : une croix, des bouts de corde, des lambeaux de tissu. Appelée en renfort par Nick Morelli, le chef de la police locale, Maggie O’Dell, profiler et agent du FBI, est formelle : ce meurtre ressemble à ceux qu’à commis Ronald Jeffreys, un tueur en série exécuté quelques mois plus tôt.
Ce nouveau crime est-il celui d’un copycat, un « copieur » redoutablement intelligent ? Pour répondre, il va falloir faire vite, très vite. Car ce sont bientôt deux autres enfants qui sont retrouvés assassinés. Comme si le tueur était saisi d’une soudaine frénésie.
Platte City s’enfonce dans l’angoisse et le cauchemar.
Pour Maggie O’Dell et Nick Morelli, un combat sans merci est engagé contre l’horreur.
Contre le Mal absolu…


BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR

Alex Kava est une Américaine, auteur de romans policiers. Elle est née dans un petit village du Nebraska rural. Elle est diplômée en publicité et marketing. Elle a travaillé pendant quinze ans dans la publicité, le graphisme et les relations publiques.
En 1996, elle décide de consacrer une grande partie de son temps à écrire. Elle a ainsi écrit huit romans. Son héroïne est Maggie O’Dell, profileuse du FBI.

Source Babelio

MON AVIS

Dans ma pile de livres à donner à la bibliothèque de ma ville, il y’avait ce roman que je n’avais jamais lu pour une bonne et simple raison: il est édité chez Harlequin… et je suis tout, sauf fleur bleue. Je n’aime pas les histoires à l’eau de rose.
Cependant, j’avais lu de bonnes critiques sur un blog et je me suis dit pourquoi pas, on ne sait jamais…
Grand mal m’en a pris !
Une histoire complètement insipide, remplie de clichés, on connaît le tueur au bout de 2 chapitres !
Les personnages:
Un shérif beau gosse avec tablettes de chocolat et poils sur le torse, célibataire et coureur de jupons.
Une profileuse du FBI au physique de top model qui vient juste de réchapper à un horrible tueur en série.
Je n’en dit pas plus, forcément c’est Harlequin, on a droit au côté « feux de l’amour » que viennent agrémenter quelques scènes bien gore de gamins égorgés pour tenter de faire peur au lecteur et ne rendant même pas l’histoire crédible.
De plus, l’amour rendant sourd, aveugle et stupide, ces deux tourtereaux n’arrivent même pas à coincer le tueur que tout accuse …. et on a même pas la satisfaction de les voir conclure. Tout juste un baiser chaste et quelques frôlements excités. Ils sont puritains ces américains !
En un mot comme en deux, c’est mauvais et on ne m’y reprendra pas….
Allez, je met 3 pour le papier et le crayon!

MA NOTE : 3/10

Publicités

Catégories :Kava Alex

Tagué:,

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s