Riggs Ransom

Ransom Riggs, Miss Peregrine et les enfants particuliers

 

D’abord il y a l’objet. Une couverture singulière, sans couleur. L’évocation d’une période étrange et oubliée. A l’intérieur, des photos : toutes d’époque et authentiques,issues de véritables collections. Des images parfois presque angoissantes dont l’auteur s’est servi pour construire les identités de ses personnages et pour créer son univers. Étrange et efficace idée qui donne de la dimension et de la matière aux enfants du récit.

Ensuite il y a l’histoire. Une recette rappelant peut-être Harry Potter et sans doute aussi Peter Pan, voire une vague idée de l’école des surdoués du Professeur Xavier. Rien de très original en soi, rien qui n’ait déjà été tenté. Un fond de guerre, un arrière plan de nazisme, quelques créatures malfaisantes et le tour est joué. Décevant.

Et puis il y a les sentiments. Une jolie relation petit-fils/grand-père. Une histoire d’amour filiale et au delà de celle-ci, un véritable questionnement sur l’héritage émotionnel et psychologique de chacun.Existe-il réellement un destin familial ? C’est, à mon sens, le développement le plus intéressant de ce petit roman qui hormis cela, ne laissera aucune trace particulière dans ma mémoire.

Enfin, il y a le décor. Une île fictive du Pays de Galle, apportant avec elle le nécessaire de brume et de landes qui transforme une banale toile de fond en atmosphère presque gothique. Encore une fois, l’auteur n’a là pas fait preuve d’originalité et n’a fait qu’utiliser les ficelles d’un genre à la mode.

J’attendais une fantaisie qui n’est jamais arrivée. La barre que j’avais placée au dessus de ce roman était sans doute trop haute mais l’ennui à très vite fait place à la curiosité du début, jusqu’à me faire oublier quelque pages afin d’arriver plus vite à une fin convenue…

L’adaptation cinématographique par Tim Burton apporte certainement un caractère onirique que je n’ai pas su trouver dans ce roman. En tout état de cause, peut-être ais-je perdu cette capacité à apprécier les histoires fantastiquement simples.

 

4ème de couv’

Une histoire merveilleusement étrange, émouvante et palpitante.
Un roman fantastique qui fait réfléchir sur le nazisme, la persécution des juifs, l’enfermement et l’immortalité. 

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé un partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».

Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraisse…

 

 

 

Publicités

24 réponses »

  1. Je me rappelle avoir commencé ce livre…Et l’avoir reposé…Il avait tout pour me plaire au vu des thèmes , mais ce n’était soit pas le bon moment, soit pas pour moi…;) Donc je te comprends parfaitement dans cette note nuancée, et ça me console un peu qu’on soit sur la même longueur d’ondes…;) Bon après je suis curieuse de voir le film 😉

    • c’est marrant j’aurais parié l’inverse. Le côté fantastique te sied si bien…
      ceci dit, je pense que tu as besoin d’un peu plus qu’une histoire simplissime comme celle-ci et que ceci explique cela.. 🙂

  2. Eh bien moi , puisqu’il fallait bien qu’il y en ai une, j’ai aimé ce roman. C’est un roman jeunesse certes mais au delà de sa dimension fantastique. il apporte une réflexion sur le nazisme effectivement.Et final, il y a une certes pudeur en relatant l’histoire comme cela. J’aurai aimé avoir ce genre de livre dans mes plus tendres années 😉 Après j’ai adoré l’idée des photos. D’ailleurs si tu fais ta curieuse sur le site de l’auteur, tu découvriras un amoureux de la photographie..http://www.ransomriggs.com/ ..Le second est moins bien donc bien évidement je ne te le conseille pas par contre j’ai toujours le troisième volume à lire 🙂

    • c’est vrai que le fond est intéressant mais je l’ai trouvé si peu original… je crois que j’attendais trop de ce roman.
      Les photos sont magnifiques, je confirme 🙂

  3. Un bel objet mais je n’ai pas non plus trouvé de magie ! Le côté fantastique ne dure que quelques pages, mais n’entraîne pas dans une lecture frénétique ! Pareil je me suis arrêtée au 1 alors que je possède le 2 😉 ils font bien dans ma bibli 😂

  4. Je ne sais pas si je suis trop vieille 😉 mais j’ai apprécié sans vraiment être embarquée dans cette histoire. J’ai lu le tome 1 mais j’ai pas eu envie de poursuivre avec les autres tomes, dommage

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s