Bakowski Solène

Collectif, Toucher le noir

Toucher-le-noirCaresser le noir…

Et tenir les mains de Franck Thilliez et de Laurent Scalese lorsqu’ils unissent leurs inspirations et que la plume de l’un se fond dans celle de l’autre.

Frôler le noir…

Et être aveuglé par l’intensité de Valentin Musso: conteur moderne, raconteur de vie. Et de mort aussi.

Étreindre le noir…

Pour se noyer dans l’imaginaire sombre et tortueux de Solène Bakowski. Sonder ce que l’âme humaine a de plus sombre et puis remonter à la surface pour tenter de retrouver la lumière.

Enlacer le noir…

Puis serrer sur son cœur l’âme sombre de Maud Mayeras. La bercer pour apaiser ses maux et puis la laisser poser ses mots afin qu’elle chasse les ténèbres qui l’encerclent.

Effleurer le noir…

Et graver sur sa peau les phrases de Benoît Philippon. Les tatouer à l’encre indélébile pour ne pas les oublier.

Palper le noir…

Pour s’apercevoir qu’il n’a pas de substance, qu’il est en chacun de nous et peut-être un peu plus dans le cœur de Ghislain Gilberti.

Embrasser le noir…

Comme on embrasse un ami imaginaire. Laisser Jacques Saussey endosser ce rôle et nous prendre la main pour nous guider.

Heurter le noir…

Pour atteindre la lumière. Pour que Danielle Thiéry donne l’impulsion nécessaire afin de remonter à la surface.

Affleurer le noir…

Celui que Michael Mention tente d’apprivoiser. Celui sur lequel se posent son style unique et reconnaissable entre tous.

Égratigner le noir…

Pour découvrir ce qui se cache sous les phrases d’Eric Cherrière. Ôter chaque couche de papier pour trouver son cœur sombre.

Toucher le noir enfin et puis se laisser prendre la main par Yvan Fauth. En toute confiance, fermer les yeux et se laisser guider.

4ème de couv’

Solène Bakowski, Éric Cherrière, Ghislain Gilberti, Maud Mayeras, Michaël Mention, Valentin Musso, Benoît Philippon, Jacques Saussey, Laurent Scalese, Danielle Thiéry, Franck Thilliez.

Onze auteurs prestigieux (r)éveillent le sens du toucher dans le noir. Oserez-vous frôler le noir d’aussi près ?

Après Écouter le noir et Regarder le noir (Belfond, 2019, 2020), dix nouvelles pour autant d’expériences tactiles éclectiques, souvent terrifiantes, toujours surprenantes.

7 réponses »

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s