Sire Cédric

Sire Cédric, Le jeu de l’ombre

cvt_le-jeu-de-lombre_3129-1Lire un roman de Sire Cédric, c’est plonger dans un monde étrange et peuplé d’ombres. C’est oublier le rationnel pour plonger dans la fantasmagorie. C’est entrer au plus profond de l’imagination de l’auteur et vivre avec lui quelques pages d’une histoire fantastique qui rappelle les influences de l’auteur.

Stephen King ou Edgar Allan Poe se sont penchés sur le berceau de Sire Cédric et ses romans sont de perpétuels hommages à ces grands auteurs du genre. Mêlant enquête policière et surnaturel, les romans du Sieur Cédric sont un monde à part où peu d’auteur ose s’aventurer et où il excelle, sans conteste.

Pour autant, peu habituée à ses œuvres, « Le jeu de l’ombre » n’est que le second roman de Sire Cédric à tomber entre mes mains avides et j’ai beau en apprécier le style et la qualité d’écriture, mon esprit pourtant ouvert à toute sorte d’histoires fantastiques ne réussit pas à se passionner pour les romans de ce charmant auteur.

« Le jeu de l’ombre » est une histoire d’hommes. D’une armée d’hommes devrais-je dire. Un musicien, un flic, un élu, un tueur, un ami, un diable… Les quelques femmes croisant leur chemin ne sont que cadavres et ne servent le récit qu’à travers leurs corps. Sans doute aussi sont-elles la perte de ces hommes, le catalyseur qui les mène vers les berges d’un monde sombre et malsain.

Les personnages ont une psychologie fouillée. Le travail effectué sur eux rend le récit plus profond, mêlant les questions existentielles de flics confrontés à la corruption et le cruel manque d’amour de ceux qu’ils tentent de protéger.

Sire Cédric fait du bon boulot à travers ses romans, ses histoires sont originales, ses personnages intéressants, son écriture à la fois simple et précise alors quel est donc ce barrage qui s’élève entre ces qualités et mon intérêt ? Quel est donc ce pont que je ne franchis qu’à moitié, laissant derrière moi un roman bien ficelé mais n’atteignant pas l’autre côté où les souvenirs sont plus frappants ?

La passion n’est pas contrôlable et dans ce cas précis, elle restera sur la berge pendant que je m’éloignerai inexorablement vers d’autres rivages qui me feront tristement oublier rapidement un roman que j’ai pourtant pris plaisir à lire. Comme une connaissance que l’on apprécie et que l’on croise par hasard de temps à autre. On boit un verre avec elle, on discute agréablement, on échange des nouvelles de ses proches mais on ne pense guère à elle quand on ne la voit pas et elle n’est pas indispensable à notre vie.

Ainsi vont les relations. Différentes en intensité : sincères, insignifiantes ou ordinaires…

 

3COEURS 

Humeur musicale

Cité dans le roman, un monumental titre des Stones :

 

4ème de couv’

imagesS

Le monde d’une rock star bascule dans le cauchemar après un accident de voiture… Mais que pouvait bien chercher Swann cette nuit-là ?

Une overdose d’adrénaline, la sensation ultime, le sentiment d’être libre… libre de toutes entraves. Pourquoi roulait)il aussi vite en pleine nuit sur une route de campagne étroite et sinueuse jusqu’à faire une chute de trente mètres en bas du pont du Diable ?

Atteint d’amusie (il n’entend plus la musique) à la suite de son accident, suspect dans une sombre histoire de meurtres de jeunes femmes en série, Swann bascule dans un cauchemar que rien ne semble pouvoir dissiper ; il a perdu le contrôle de son existence et s’engage alors dans un combat désespéré contre les forces du mal.

 

 

Publicités

34 réponses »

  1. Je n’ai pas lu celui-là et je ne le lirai du coup probablement pas mais dieu qu’elle m’enchante ta chronique 😍
    J’ai bien aimé « Avec tes yeux », le seul que j’ai lu par ailleurs.

  2. Lu un de cet auteur, apprécié le roman, mais un peu réticente sur l’univers qu’il proposait. Pas refroidie, mais moins tentée, sans doute pas mon genre, le mec ! 😀

    Mais je voudrais lire son dernier quand même ! Je ne m’avoue pas vaincue 😉

  3. Celui ci je l’ai acheté il y a peu, et il me l’a dédicacé!!!J’ai bien hâte de le découvrir! Surtout que le dernier que j’ai lu a été un coup de cœur….Mais bon tu me refroidis un peu là….mdr….Sans rancune puisque je le lirai sur! 😉

  4. Moi qui hésite à ouvrir mon premier roman de cet auteur, j’avoue que ton ressenti n’enlève rien à mon hésitation ! 😉
    « Avec tes yeux » risque de prendre la poussière ou de s’enfoncer aux confins de ma PàL … Bravo ! (Lolll)

  5. Pour en avoir lu davantage que toi, je dois dire que c’est celui que j’ai le moins apprécié, et pourtant le sujet me touchait tout particulièrement.

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s