Drvenkar Zoran

Zoran Drvenkar, Toi

imagesCAI934ZC

Résumé

imagesImagine une tempête de neige sur l’autoroute. Un bouchon qui s’étire sur plusieurs kilomètres, aucune visibilité. Un homme sort de sa voiture et en silence assassine méticuleusement, à mains nues, vingt-six personnes dans les véhicules alentours. C’est le début d’une série de meurtres sans mobiles apparents commis par celui que la presse surnomme Le Voyageur.

Imagine maintenant cinq adolescentes. Cinq amies avec leurs espoirs et leurs peurs, leurs envies et leurs problèmes. Cinq jeunes filles que rien ne peut séparer, qui vont être prises au piège d’une situation qui les dépasse. Prises en chasse par un homme à qui tu ne voudrais pas avoir affaire, elles vont se jeter dans une fuite en avant sauvage et désespérée.

Imagine enfin un voyage jusqu’à un hôtel isolé en Norvège où tous ces protagonistes vont se retrouver pour une confrontation à la tension extrême et un dénouement qui te laissera sans voix.

Zoran Drvenkar n’est pas un auteur comme les autres. Après Sorry (Sonatine Éditions, 2010), il subvertit une nouvelle fois tous les codes du genre et revient avec un thriller remarquable, à la construction vertigineuse. C’est dans un véritable piège qu’il entraîne un lecteur impliqué comme jamais, vibrant pour des personnages aussi complexes que fascinants.

L’auteur

Né en 1967 en Croatie, Zoran Drvenkar vit en Allemagne depuis l’âge de trois ans. Il a grandi à Berlin. images

Considéré dans son pays comme le «sauvageon» de la littérature pour la jeunesse, il a obtenu de nombreux prix.

Il est l’auteur de scénario du film Les Enragés (Knallhart), sorti en 2006, d’après le roman de Gregor Tressnow.

Zoran Drvenkar vit aujourd’hui à Potsdam. 

Mon avis

et ceux des autres: Demosthène

imagesCAQ4Y0IRPar quoi commencer… Que dire pour donner envie de lire cet auteur, pour obliger à lire cet auteur ! Seulement 2 romans écrits et déjà 2 chefs d’œuvre du genre.

Mon ami blogueur Gruz m’avait prévenue : Tu as adoré Sorry , ok, mais Toi est encore meilleur ! Et comme il avait raison ! Comme beaucoup d’autres d’ailleurs.

Un tueur psychopathe aux dizaines de victimes, un mafieux allemand à l’enfance traumatisante, 5 jeunes filles inséparables et bien d’autres encore… Autant de personnages profonds et puissants que Zoran Drvenkar a mis dans une boîte en secouant fort et en a sorti une histoire extraordinaire, un road movie sans temps morts où tout s’enchaîne, va crescendo et ne laisse pas une minute de répit, impossible de la lâcher une fois commencée.

Un style narratif unique qui déconcerte au départ  ! Chaque chapitre est à la seconde personne du singulier et navigue de personnage en personnage. Une intimité étonnante se créée comme si l’auteur parlait à chacun d’entre eux, leur racontait leurs vies et leurs morts…

Une telle originalité que ce roman, déjà passionnant, en devient inoubliable.

Bon sang, ne perdons pas de temps en paroles inutiles ! Allez donc acheter ce livre en courant !

Ma note : 10/10

La vidéo de promotion

Interview de l’auteur sur le blog EmOtions

Publicités

2 réponses »

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s