Deaver Jeffery

Jeffery Deaver, Clair de lune

Résumé

imagesCAMH6KVOÀ New York, deux personnes sont sauvagement assassinées par une nuit glaciale de pleine lune. Sur chacune des scènes de crime, une signature : une pendule au cadran rond, et qui donne l’heure exacte. Cloué dans son fauteuil roulant, le criminologue Lincoln Rhyme en appelle à Amelia Sachs, la femme qu’il aime et sa partenaire. Mais Amelia mène sa propre enquête, la première en tant que chef détective. Soucieuse de ne pas se laisser absorber par la poursuite de l’Horloger – ainsi que l’assassin s’est lui-même baptisé -, elle va faire sur la police d’étranges découvertes qui risquent de perturber sa carrière et sa relation avec Rhyme. De son côté, l’Horloger prépare un meurtre diabolique qui sera son chef-d’oeuvre…

L’auteur

Après des études de journalisme puis de droit, Jeffery Deaver devient imagesCAOUM186chroniqueur judiciaire, avant d’intégrer un cabinet d’avocats de Wall Street. Il se lance ensuite dans l’écriture de romans policiers, puis décide d’en faire son métier vers 1990.

Son personnage le plus populaire est Lincoln Rhyme, un inspecteur devenu paraplégique suite à un accident lors d’une enquête, accompagné d’Amelia Sachs. Les deux personnages se rencontrent dans Le Désosseur, premier roman de la série.

Après Sebastian Faulks (Le diable l’emporte), Jeffery Deaver a été choisi pour écrire la prochaine aventure de James Bond. Le roman s’intitule Carte Blanche et est sorti en mai 2011.

Mon avis

                                                                                et ceux des autres: Polar Hardboiled

Pour ceux qui ont déjà vu « Bone collector » avec Denzel Washington et Angelina Jolie, voilà l’auteur du roman qui a inspiré ce film.

Dans Clair de Lune, on retrouve ces 2 personnages récurrents , Lincoln Rhyme et Amélia Sachs, à la poursuite d’un tueur qui se surnomme lui même l’Horloger car il laisse une horloge au côté de ses victimes.Rhyme, paralysé à la suite d’un accident, enquête depuis sa maison, transformée  en laboratoire d’analyse. Amoureux d’Amélia, ils vivent une relation platonique en marge de leurs enquêtes. Parlons de cette enquête justement: l’Horloger, qui fait équipe avec un mec un peu paumé, simplet et violeur à ses temps perdus…a déjà fait deux victimes et compte en faire encore une bonne dizaine. Ses victimes ne sont pas choisies au hasard car il a une liste et une méthode de torture adaptée à chacun. On apprendra pourquoi au milieu du roman.

En parallèle de cette affaire, Amélia enquête sur une histoire de corruption au sein de la police. Détournements de fonds, trafic de drogue, racket et meurtres, Amélia découvrira même que son père y a pris part quelques années auparavant.

Voilà pour le résumé et pour ma part, il n’y a pas grand chose de plus à en dire… Plus de 600 pages pour une histoire confuse, où tout se mélange, où le méchant est vraiment méchant, devient gentil, puis redevient méchant… Les personnages ne sont pas charismatiques. J’ai eu beau lire ce bouquin avec l’image de Denzel Washington engoncé dans son fauteuil roulant, rien n’y a fait. Comme je mets un point d’honneur à terminer tout livre commencé, je me suis acharnée pendant plus de quinze jours pour en venir à bout, me disant que la fin en vaudrait peut être la peine.

Mais non, je l’ai refermé avec la satisfaction du travail achevé et l’amertume du temps perdu. Dommage, car le style est honnête, Jeffery Deaver écrit plutôt bien, la trame de fond n’est pas si mauvaise mais c’est plat et sans réel intérêt. J’ai trouvé les personnages fades, même les tueurs n’ont aucun charisme. Bref, premier et dernier roman de cet auteur…

Ma note : 3/10

Site officiel de Jeffery Deaver ( en anglais )

Publicités

2 réponses »

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s