Delaney J.P.

J.P. Delaney, La fille d’avant

1.Si vous pouviez revenir dans le passé, liriez-vous à nouveau ce roman ?

-Oui, certainement.

-J’ai besoin d’y réfléchir.

-Non, pas question !

La réflexion me ressemble peu, mon impulsivité aurait plutôt tendance à prendre le dessus et grand mal m’en fasse parfois. Voilà un thriller psychologique qui, de part son sujet, devait immanquablement me contenter. Le style tente l’originalité avec une double narration fort bien menée qui ne perd pas le lecteur, l’écriture est fluide et ne s’embarrasse pas de circonvolutions inutiles et même l’effet huis-clos qui aurait plutôt tendance à ne pas me convenir y trouve ici mon indulgence grâce surtout à cette alternance de points de vue. Mais…

Je me suis rapidement retrouvée devant une succession de personnages qui m’ont semblé presque caricaturaux, mon esprit s’est alors fermé comme une huître et la trame de fond m’a paru si peu crédible que l’histoire n’a pas franchie la barrière de mes réticences. Il m’a alors été impossible un seul instant, de faire preuve d’empathie envers ces créatures de papier dont le sort m’importait peu.

La maison, qui est au centre du récit a confirmé ma déception, somme toute une simple bâtisse trop moderne qui ne m’aura déclenché aucune passion. Il semble que j’en attendais un peu trop d’un roman très correctement écrit et d’une histoire malgré tout originale.

Paradoxalement, et c’est cela qui confirme l’esprit de flottement et d’indécision qui domine cet avis, il y a du contrôle et de la manipulation dans ce roman. Il y a des faux semblants qui perturbent et qui perdent parfois. Il y a de l’ambiguïté qui laisse perplexe et des relations malsaines qui mettent à mal. Il y a un suspens latent qui plaira aux amateurs du genre. De nombreux points qui font de ce roman une lecture agréable sans pour autant qu’il ait su se rendre inoubliable.

2.Si vous deviez conseiller ce roman, le feriez-vous ?

-Évidemment.

-Oui mais avec quelques réserves.

– Jamais!

 

Remerciements: Les éditions Mazarine et NetGalley

 

4ème de couv’

 

C’est sans doute la chance de sa vie : Jane va pouvoir emménager dans une maison ultra-moderne dessinée par un architecte énigmatique… avant de découvrir que la locataire précédente, Emma, a connu une fin aussi mystérieuse que prématurée. À mesure que les retournements de situation prennent le lecteur au dépourvu, le passé d’Emma et le présent de Jane se trouvent inextricablement liés dans ce récit hitchcockien, saisissant et envoûtant, qui nous emmène dans les recoins les plus obscurs de l’obsession.

Advertisements

30 réponses »

  1. Putain de merde ! 4ème tentative de laisser un comm et à chaque fois, WP me demande de confirmer que c’est bien moi alors que je suis connectée ! Heureusement que j’avais copié le message parce que sinon… Maintenant, je change de navigateur parce que l’autre veut rien entendre…. 👿

    Ben voilà des avis divergents ! (dix verges en…) Pour Stelphique, c’est ZE coup de coeur de l’année 2017, moi j’ai bien aimé aussi, et toi, bardaf, ça n’est pas passé ! 😆 Moi je ne l’aurais pas lu sans le message de Stelphique…

    En tout cas, niveau lectures, ces derniers temps, on se suit ! 😀 Et puisque tu laisses planer le doute, on devrait conseiller à ceux qui doute de venir chez nous lire nos chroniques…

    https://thecanniballecteur.wordpress.com/2017/03/21/la-fille-davant-j-p-delaney/

    https://fairystelphique.wordpress.com/2017/03/01/la-fille-davantj-p-delaney/

    • dix verges??? j’assume plus là !! mdrrr
      J’avoue que moi non plus, je l’aurais pas lu sans la miss.
      Après, franchement, il a des qualités. Notamment celle d’être bien écrit, ce qui n’est déjà pas si mal 😉
      Super idée pour les liens, la boucle est bouclée 🙂 🙂

      • Les gens sauront tout sur La fille d’avant !

        Oui, il est bien écrit et j’ai aimé tout le reste, dont le fait de me faire balader.

        Pff, la Miss nous rajoute des lectures à nos TAL et on dit merci, en plus ! 👿

        dix verges, c’est beaucoup, je trouve aussi..

  2. 💗💗💗💗💖 (10/10) pour ce livre comme quoi il en faut pour tous les goûts. Et heureusement on a un large choix de lecture. Récemment j’ai abandonné un livre que tout le monde glorifie.
    Bon W.E., bonne lecture, FLaure

    • Bonjour Flaure et merci pour ton passage ! Parfois, nous sommes à contre courant de l’avis général mais c’est ce qui fait aussi le bonheur de la lecture. ☺

  3. De base, ce livre ne me titillait pas… et piii à cause de potines dithyrambiques, je me suis dit « pourquoi pas?!? »… Mais avec la lecture de ton avis, j’ai bien envie de revenir vers mon instinct premier… mais bon… on verra! 😉

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s