Install Deborah

Deborah Install, Il y a un robot dans le jardin

Il y a un livre dans ma bibliothèque.

Il a une jolie couverture et un titre surprenant. Il n’est pas bien gros mais il cache, à l’intérieur de ses pages, des sentiments d’amour et d’amitié qui le grandissent. Il apporte un vent de douceur et de fraîcheur naïve dans ce monde qui n’épargne rien ni personne.

Il a été choisi par les Éditions Super 8 qui n’ont de cesse de proposer des romans tout aussi étonnants les uns que les autres. Il est à part, il est unique. Comme tous ses frères et sœurs.

Il n’est pas très prétentieux et ne revendique aucune gloire mais il a la volonté de faire du bien si d’aventure on décide de le choisir car sa fonction première est de transmettre des messages de tolérance et de bienveillance.

Ses personnages peuvent paraître parfois un brin caricaturaux mais ils sont vecteurs d’une profonde sensibilité qui allume l’étincelle d’humanité qui sommeille en toute personne. Ils débordent de bons sentiments, ils la suent à outrance même, mais ils ne tombent pas un seul instant dans le gouffre du doucereux, ils ne sombrent pas dans les abîmes du mielleux. C’est grâce à sa créatrice qui a laissé libre court à son imagination tout en contant une histoire accessible à tous, sans utiliser ni violence, ni haine. De l’amour. De l’amour sous toutes ses formes. Et de la vie aussi. Voilà de quoi est fait ce petit roman.

Il raconte une émouvante histoire d’amitié et prône le droit à la différence. Il n’a pas l’ambition de se faire plaidoyer mais il pose doucement des mots doux et en fait des allégories sur de vraies valeurs humaines trop souvent oubliées. Il fait naître le sourire et attendri le cœur. Il fait même briller un peu les yeux si tant est que l’humeur du moment soit propice.

Il n’a pas envie qu’on l’accuse d’angélisme, il veut seulement faire ce pour quoi il a été crée: être touché, caressé, lu. Être aimé, admiré et choyé: tel n’est-il pas le moteur de tout Homme? Pourquoi ne serait-ce pas celui d’un roman?

«Objets inanimés, avez-vous donc une âme qui s’attache à notre âme et la force d’aimer?»( Lamartine, Milly)

Assurément, cet objet-là à la volonté profonde d’essayer.

 

Humeur musicale

 

4ème de couv’

Dans un monde où acquérir un androïde fonctionnel est devenu tout à fait possible, Ben est peut-être en train de laisser passer le train de sa vie. Vivant sur l’héritage de ses parents, il regarde, impuissant, sa femme avocate s’éloigner de lui. Loser ?
Mais, un matin, Ben trouve un robot dans son jardin. Un adorable petit machin de ferraille qui, assis dans l’herbe, contemplant des chevaux, éprouve toutes les peines du monde à expliquer ce qu’il fabrique ici.  » Débarrasse-nous de ce truc !  » exige sa femme en substance.
Contre toute attente, Ben s’embarque alors avec Tang dans une quête à travers tout le pays afin de ramener le robot à son propriétaire. Tendre et malicieux, drôle et manipulateur, Tang apprend vite. Et si, sous le vernis écaillé de l’intelligence artificielle, se cachait un vrai cœur ? Et si, au bout du chemin, Ben trouvait bien plus que ce qu’il pensait chercher ?

Il y a du Mon chien stupide dans ce roman – et du Wall-E, bien sûr. Charmant souvent, féroce parfois, surprenant toujours, Il y a un robot dans le jardin est l’un de ces livres faussement légers que vous chérirez bientôt comme un trésor.

 

Advertisements

25 réponses »

  1. c’est vrai que les éditions Super 8 publient des romans qui sortent des sentiers battus. Parfois j’adore, parfois non. Celui ci je ne l’ai pas lu et ne l’ai pas dans ma pal. Je ne pense pas m’y intéresser même si ta chronique en parle fort joliement ! 🙂

    • C’est plein de poésie et j’ai passé un excellent moment ☺ après. ..je ne pense pas que ce soit un roman pour toi non, tes moustaches ne fremiraient pas 😉😉

  2. Oh, trop mignon cette chronique, mais il me fait peur ce titre, j’ai vu trop d’avis contradictoires sur celui ci…..Mais ton avis tout doux me ferait bien changer d’avis!!!;)

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s