Desjours Ingrid

Ingrid Desjours, Potens

Résumé

sans-titreLe cadavre d’une femme est retrouvé dans son appartement. Elle menait une vie très dissolue et était membre de Potens, un club de surdoués, souvent décrit comme un repaire de génies asociaux et névrosés, parfois décrié et accusé de véhiculer des idéaux eugénistes.Beaucoup de personnes avaient donc de bonnes raisons de la supprimer. Potens se retrouve dans la ligne de mire de la psycho-criminologue, Garance Hermosa, elle enquête en entrant sous couverture au sein du club. Mais ses fantômes la rattrape…

L’auteur

Née en 1976, Ingrid Desjours est psychologue spécialisée en sexo-desjours-ingridcriminologie.Après avoir pratiqué en Belgique auprès de criminels sexuels, elle anime aujourd’hui des conférences sur la psycho-criminologie et la criminalité d’entreprise.

Auteur de Echo (Plon, 2009 ; Pocket, 2010), premier roman remarqué et plébiscité, Ingrid Desjours a été lauréate de la Plume de Bronze, prix décerné par les lecteurs de Plume libre.

Son roman suivant Potens est sorti dans la nouvelle collection des éditions Plon nommée Nuit Blanche.On y retrouve la psycho-criminologie Garance Hermosa.

Elle a travaillé sur un livre participatif sur le web intitulé Connexions (Plon) en collaboration avec l’émission Au Field de la nuit.

Source Zone livre

Mon avis

et ceux des autres: Action-Suspense

imagesCAQPXZ1RIl arrive que certains auteurs s’inspirent d’eux mêmes pour donner naissance à leurs propres personnages et c’est le cas d’Ingrid Desjours avec Garance Hermosa, criminologue, à l’instar de sa créatrice.

Personnage récurrent, Garance est « née » dans Echo, le précédent roman d’Ingrid Desjours. Femme seule, torturée et d’une profonde tristesse, Garance est appelée en renfort sur l’enquête de la mort de Charlotte, mère de 6 enfants. Ce premier chapitre plante le décor de façon extrêmement crue et si vous n’aimez pas les détails trash et sanglants, il vaudra mieux passer votre chemin car Ingrid Desjours n’épargne rien ni personne dans la description du carnage de Charlotte et dans les scènes d’autopsie qui s’ensuivent.

Pour les besoins de l’enquête, Garance infiltre un club très fermé de surdoués dont la victime faisait partie: Potens. Potens en latin, signifie puissant et cette assemblée de névrosés au quotient intellectuel sur-développé renferme un assassin en puissance.

Rempli de personnages tous aussi déséquilibrés les uns que les autres, ce roman est écrit de façon très intelligente et parfois presque pompeuse mais on se prête très facilement au jeu et nous voilà au final, avec un très bon polar mené de main de maître par une des auteures française les plus prometteuses du moment.

Ma note : 8/10

Site officiel d’Ingrid Desjours

Humeur musicale

Elle a crispé la main sur la lame
Attention à la blessure madame…

C’est ce demon dans son sang à elle
Qui a rongé lentement ses ailes

(page 185)

Publicités

7 réponses »

  1. Très bel article!!!!! J’ai été totalement séduite aussi par ce livre même si je trouve qu’il est un peu moins bon que son dernier, qui est lui…terriblement puissant!!!!!

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s