Margolin Phillip

Phillip M. Margolin, Justice barbare

Résumé

thRien ne va plus pour le chirurgien Vincent Cardoni ! L’éminent praticien de la clinique Saint-Francis de Portland, Oregon, a sombré dans la drogue, et il accumule les ennuis. Sa femme Justine Castle, médecin dans le même établissement, l’accuse de viol et demande le divorce. Lors d’une opération, il commet une erreur grave et accuse l’infirmière Mary de s’être trompée. Il semble également compromis dans un trafic d’organes avec un caïd local qui lui reproche d’avoir été payé sans avoir livré la marchandise. Mais son calvaire ne fait que commencer car un policier, alerté par un coup de fil anonyme, découvre dans un chalet de montagne de la drogue ainsi que deux têtes tranchées dont celle de l’infirmière Mary. Des documents et des empreintes accusent le chirurgien chez qui la police retrouve une vidéo sur laquelle a été enregistré le supplice infligé à Mary, dont le corps est découvert avec d’autres dans un charnier mis à jour non loin du chalet. Accusé de meurtres en série, il est emprisonné, mais son avocat doute de sa culpabilité. Cardoni n’est-il pas victime d’une machination ? Mais alors qui est coupable ? Son ex-femme Justine dont les deux précédents maris sont morts mystérieusement ? Ou bien le gang des trafiquants qui souhaite se venger ?  Grâce à une intrigue soigneusement tissée, Margolin ménage plusieurs rebondissements et suscite le doute jusqu’à la fin. Comme d’habitude, ses séances de tribunal sont passionnantes. –Claude Mesplède

L’auteur

Marié et père de deux enfants, Phillip Margolin a été avocat d’assises avantth1 de se consacrer entièrement à l’écriture. Sur les traces de John Grisham et Thomas Harris, ses romans à suspense démontent les rouages des affaires criminelles. Il est l’auteur de huit romans qui sont des best-sellers aux Etats-Unis (‘ Le dernier homme innocent’, ‘Justice barbare’.. .) . ‘La Rose noire’ (1994) a été publié dans vingt-cinq pays et a même été adapté à la télévision en 2004.

Source Booknode

Mon avis

imagesCA5OXT4J

Ce roman, dont je ne connaissais pas l’auteur, commence sur les chapeaux de roues. Trafic d’organes, meurtres en série, enlèvements… En toute logique, on mélange le tout et on obtient un thriller détonnant…

Malheureusement, la recette n’a pas prise pour celui-là car je me suis retrouvée avec une histoire, certes intéressante et pleine de rebondissements, mais cousue de fil blanc et vite oubliée. Ajoutez à cela quelques invraisemblances et vous obtenez un thriller honnête mais sans beaucoup d’intérêt.

Les personnages principaux, un père et sa fille, tous deux avocats, sont assez convaincants et l’histoire en elle même aurait pu donner naissance à un très bon thriller si le suspens avait été un peu plus présent. Mais j’ai découvert le véritable assassin très tôt dans ma lecture et mon plaisir est retombé comme un soufflé.

En bref, inutile d’aller plus loin dans ma chronique qui n’est pas plus inspirée que cette lecture. A lire sur la plage ou entre deux gares…

 

Ma note : 4/10

Publicités

3 réponses »

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s