Camut Jérôme

Jérôme Camut et Nathalie Hug, W3: Le mal par le mal

CVT_W3-Tome-2--Le-mal-par-le-mal_8270W3 est une boîte de Pandore.

Une fois ouverte, les pires vices de l’humanité s’en échappent et s’abattent sur le lecteur. Perversion, assassinat, manipulation, corruption… s’envolent pour planer tel un énorme nuage gris annonciateur de la pire des tempêtes.

Il m’a fallu une période d’observation pour appréhender ce colosse de 800 pages. Une phase d’hésitation pour le prendre en main, le soupeser et en estimer toute la densité. Je tournai autour comme un animal observant sa proie, attendant le bon moment pour m’en emparer. La décision enfin prise d’attaquer le géant, je me souvins de quelques passages du premier tome et de certains personnages qui avaient su marquer mon esprit et goûtai le plaisir de les retrouver.

Des militants et des traîtres, des doux-dingues et des fous furieux, des courageux et des lâches, des philanthropes et des cinglés. Tout ou presque de ce que peut être l’humain est représenté dans cette trilogie. Tous les caractères sont façonnés comme des diamants bruts, travaillés de mains de maîtres par le duo des CamHug. Le format s’y prête et de leur manière intelligente et sensible, les deux auteurs ont créé une véritable fresque humaine, harponnant le lecteur qui s’est laissé charmer par les accents magiques de leur chant.

Faire un résumé du premier tome au tout début du deuxième est une compréhensive délicatesse envers leurs lecteurs. Deux ans séparent « Le mal par le mal » et « Le sourire des pendus » et certains détails passent au tamis de notre mémoire.

Nathalie et Jérôme ont un côté révolté et engagé. W3 reflète parfaitement leurs âmes et leurs profils va-t’en-guerre est plus présent dans cette œuvre que dans tous leurs autres romans que j’ai pu lire jusqu’à présent. Deviner la patte de l’une et le style de l’autre est le point ludique de leurs romans. On croit déceler la sensibilité féminine de Nathalie dans certains passages puis la personnalité plus brute de Jérôme dans un autre mais au final quelle importance ? Leur duo fonctionne à la perfection et l’équilibre entre la douceur et la force, entre le féminin et le masculin est une totale réussite.

Le premier opus m’avait emballé mais j’avais été gênée par le côté caricatural de certains personnages. Force m’est de constater que cela n’a absolument pas été le cas dans celui-ci. Je l’ai refermé avec le regret d’être abandonnée par quelques camarades. Après m’avoir embarqué dans leur odyssée, ils m’ont laissée au port comme on dépose un passager qui au final, n’est que spectateur de leurs aventures.

Je resterai sur le quai, guettant l’horizon et attendant que leur prochaine étape revienne vers moi, consciente que cette dernière signera la fin du voyage. Hélas…

 

5COEURS

 

Humeur musicale

L’exo-symphonie de Muse, citée dans le roman. Lyrique !

 

4ème de couv’

nathalie-hug-jerome-camut

Sous le choc de la découverte du responsable de sa séquestration, la journaliste Lara Mendès décide de se reconstruire loin du site d’info W3, fondé avec ses proches pour dénoncer les dysfonctionnements de la justice.

Pendant que Léon Castel, l’activiste ingérable et porte-parole du site, poursuit ses actions coups de poings, une vague de meurtres violents cible des officiers de police partout en France.

Alors que tout semble mis en œœuvre pour étouffer l’affaire, la Web TV est convaincue de tenir sa nouvelle bombe médiatique.

Fragilisée par des tensions internes et de violentes pressions extérieures, l’équipe de W3 se retrouve bientôt plongée en plein chaos.

 

 

 

Publicités

24 réponses »

  1. Je ne te ferai pas l’affront de te dire combien je l’ai aimé aussi.
    Je crois que tu le sais déjà.
    Mais que j’aime quand toi aussi tu apprécies cette oeuvre d’une telle manière.
    Merci pour ce bel avis miss.

  2. kikou ma sœur,
    moi le premier m’a plu, le deuxième je vais frôler l’extase alors 😉

    on attend le troisième
    a bientôt ma chroniqueuse préférée

  3. c’est tout à fait ça ! une bande de potes (bon certains plus que d’autres) ;-). j’ai eu le même ressenti que toi, trouvé le premier parfois un peu trop caricatural (mais excellent tout de même) et trouvé celui-ci plus réussi encore)

  4. j’avoue que j’avais lu le premier mais que j’avais abandonné en route. Chai pas, j’avais pas du tout accroché. Pas vraiment envie de retenter l’experience je t’avoue 😉 gros bisou !!

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s