Lloyd Jones Stephen

Stephen Lloyd Jones, L’ombre

sangs-titreMe voilà bien embarrassée…

Car je ne sais que dire à propos de ce roman…Au départ, ce thriller fantastique m’appelait comme un enfant réclame sa mère. Le titre et la couverture énigmatiques, sans compter l’éditeur habitué à nous offrir de vraies perles littéraires… belle équation. Ne restait plus qu’à la résoudre en découvrant Stephen Lloyd Jones, illustre inconnu dont c’est la première œuvre.

Et déconcertée…

Je dois bien avouer que les premières pages, les premiers chapitres sont construits de manière très accrocheuse. L’intensité de l’action ne laisse aucun temps mort. L’auteur se concentre sur les faits en laissant de côté tout ce qui peut rendre un roman dense et passionnant si c’est bien écrit : pas de longues descriptions, peu ou pas de psychologie. L’action prend toute la place et c’est certes plutôt bien fait.

La perplexité m’envahit…

Avec un pitch plutôt aguicheur ( pour ceux qui aime le fantastico-thriller-gothique), Stephen Lloyd Jones revisite le mythe de l’être immortel. Le talent de conteur est là, sans aucun doute. Situer l’action sur plusieurs plans spatio-temporels est un pari osé mais réussi et pourtant… il m’a manqué ce je ne sais quoi qui rend un personnage inoubliable, ce petit plus qui donne une dimension spéciale à un roman, ce quelque chose qui donne à une atmosphère un caractère pesant.

.et mon avis est équivoque.

L’ombre est un roman plein de qualité mais il lui manque l’essence qui en ferait un très bon roman. L’auteur a un style prometteur mais l’exploitation du thème est décevante à mes yeux et aurait mérité une forme plus sombre, plus torturée. Les personnages sont intéressants mais n’attirent aucune empathie. L’aventure et l’action sont très bien menées mais trop romancées.

Déception et plaisir mêlés. Curieux sentiment, curieux paradoxe…qui finalement, auront fait leur chemin dans ma mémoire pour peut-être y rester…

3-etoiles

 

Humeur musicale

Muse est un groupe que j’adore sauf dans leurs derniers albums. Déception et plaisir mêlés, ce qui reflète bien mon sentiment sur ce roman

4ème de couv’

sans-tigtre

Elle fuit. Elle est terrifié. A l’arrière de la voiture, sa fille de sept ans dort paisiblement. Sur le siège passager, son mari se vide de son sang. Lorsqu’elle arrive de nuit à Llyn Gwyr, une maison de campagne perdue dans les montagnes arides du Pays de Galles, hannah Wilde sait qu’ne traque vieille de deux cents ans touche à sa fin. Dans le coffre de sa voiture – seul recours contre la malédiction -, une liasse de journaux dévoilant des secrets de survie transmis de mère en fille depuis le XIXème siècle. Hannah n’a plus le choix : il va lui falloir affronter Jakab, un ennemi terrifiant, capable de revêtir à la perfection l’identité de ceux qu’elle aime. La littérature du XXIème siècle est encore capable d’accoucher de monstres inoubliables : Jakab est vivant, et ne ressemble à rien de ce que vous avez pu connaître. Alliant l’élégance racée du roman gothique à l’art du thriller le plus contemporain, Stephen L. Jones signe, avec un sens consommé du suspense, un roman magistral, qui vous fera douter jusqu’à la dernière page.

Super 8 éditions

Sortie : Janvier 2015

536 pages

 

 

 


 


Publicités

7 réponses »

  1. Moi, il m’a complètement bluffée. J’ai à nouveau kiffé un titre de chez Super 8. Ils sont trop fort.
    Et pourtant quand je te lis, je me dis que tu as raison…Mais je me suis laissé porter par l’action, sans avoir à réfléchir. Et c’est sans doute cela qui m’a plu. Juste une lecture comme on regarde un bon film, de façon passive. Bref un moment agréable sans prise de tête pour une histoire originale malgré tout 😉

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s