Desjours Ingrid

Ingrid Desjours, Sa vie dans les yeux d’une poupée

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4ème de couv’

sa-vie-dans-les-yeux-d-une-poupee-de-ingrid-desjours-935247834_MLDeux écorchés vifs. Deux rêves de seconde chance. Un regard pour renaître…
Provocateur, cynique et misogyne, Marc est affecté à la brigade des moeurs après un grave accident.
Quand, dans le cadre d’une enquête, il croise la douce Barbara, le policier est troublé par son regard presque candide, touché par cette fragilité que partagent ceux qui reviennent de loin. Ému. Au point de croire de nouveau en l’avenir. Mais il est aussi persuadé qu’elle est la pièce manquante, le pion à manipuler pour démasquer le psychopathe qu’il traque.
Et s’il se trompait ?
Le pire des monstres est parfois celui qui s’ignore, quand bien même il rêve sa vie dans les yeux d’une poupée…

Humeur musicale

(A écouter en lisant cet article)

Texte approprié et mélodie sensuelle . Un bon mariage!

 

 

Mon avis

4 ETOILES

Ingrid Desjours, on l’aime ou on ne l’aime pas. Il y’a peu de de demi-mesure.

312432_463783883689129_1416114635_n

Étrangement, elle fait partie des auteurs très controversés de la bulle « thriller », critiquée par certains bien-pensants qui, plutôt que de reconnaître qu’ils ont ouvert un livre qui ne leur convient pas, préfèrent poster des critiques acerbes et agressives.

Point de polémique dans mes mots mais quand j’étais petite, ma mère me disait toujours : » Ne dis pas que c’est de la merde, dis simplement que tu n’aimes pas » Une grande sage ma mère… 

Moi, Ingrid Desjours , j’aime. 

Primo, parce que cette jeune femme est une belle personne, très accessible et que son talent se développe au fil du temps. 

Deuxio, parce qu’elle ose une certaine écriture que peu de femmes ont adoptée. Oui, c’est violent. Parfois même assez trash, mais nuancé par un côté romanesque qui donne un équilibre au récit.

Tertio, parce que ce roman, est d’une tristesse incommensurable. Une quête de l’amour jusqu’au-boutiste de deux êtres brisés qui se reconnaissent. L’une cherchant désespérément à être aimée par tous les moyens, l’autre fuyant toute forme d’amour. 

Après Garance Hermosa, le personnage récurrent de ses deux premiers romans, Ingrid Desjours confirme sa propension à donner naissance à des femmes blessées, traînant des casseroles trop grosses pour elles. La première avait une capacité de résilience certaine, la seconde est fragile comme une aile de papillon, mais toutes les deux se ressemblent, dans la tristesse qu’elles dégagent et dans cette façon de compenser dans le sexe, la tendresse qui leur manque. 

« Sa vie dans les yeux d’une poupée » pourrait être un conte de fée. Une pauvre princesse mal-aimée attend son prince charmant dans sa tour HLM , sa mère acariâtre et aveugle profitant de sa faiblesse. Une sorte de Peau d’âne qui enlève ses fripes, le soir venu, pour revêtir ses plus beaux atours et aller au bal…Un conte de fée moderne, malsain et  violent qui sonde les profondeurs des âmes de ses protagonistes . Bref, un très bon roman.

 

 

 

Publicités

10 réponses »

  1. Je viens sur ton blog pour revoir ton article sur Joyland & je tombe sur celui ci, alors que je viens tout juste de finir Sa vie dans les yeux d’une poupée ! Mai quel hasaaaard 😛
    Je l’ai dévoré ! Sombre & bien gore, tout ce que j’aime 😀 Pas impossible que j’en parle également sur mon blog 🙂

  2. Oh, un nouveau look pour le blog où je rêve ?? Argh, j’oublie toujours que « sous les pavés », c’est notre autre Nathalie !!

    J’aimerais lire aussi ce livre et tu as bien raison en disant ce que ta maman te disait : ne pas dire que le livre est « de la merde » (bien que pour certains livres, ce soit vraiment le cas, mais je ne citerai pas de noms) mais que l’on a pas aimé ! 😉

    Faut que je découvre cette auteure pour savoir si je vais aimer ou tout simplement « pas aimer » 😀

      • J’aimais bien l’ancienne, mais je ne suis pas une pro du changement de déco, je peste toujours quand ça change et ensuite, je m’y habitue 😆

        Mon avis sur l’auteure ? oui, dès que je l’aurai lu 😉

  3. Qu’est-ce que j’ai aimé ce livre waouhhh!!! Un livre inoubliable tiens!!! Très jolie chronique…en tout cas!! J’adore te lire ma Chouette!!!

  4. tout pareil ! tu as lu dans mes pensées ou quoi ? 😉 (bon ok nous lisons toujours mutuellement dans nos pensées livresques et humaines tous les deux) 😉

A vot' bon coeur m'sieurs dames...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s